© 2019 La Licorne Ailée

Par le Soupirail du Rêve

5,00 €Prix
  • Le rêve est une des faces les plus étranges de l'énigme humaine. Comme le visionnaire, debout près de la mer, entrevoit dans le clair-obscur mystérieux des eaux, de vagues formes de lumière, le penseur en fouillant les profondeurs troubles du rêve distingue un monde surnaturel traversé d'êtres prodigieux. C'est l'écrin de l'abîme qui s'entrouvre, offrant des bijoux imprécis et étincelants. L'inattendu, l'incompréhensible, l'inouï flottent dans cette brume magique. De tous temps, le gouffre du songe, ouvert au-dessus des têtes humaines, attira leurs regards. De tous temps des chercheurs hagards s'enfoncèrent dans la nuit. Les religions antiques contemplaient le Rêve, ce dieu profond aux yeux mi-clos, et dont les tempes sont ornées d'ailes subtiles. Faisons comme elles.

    Je remarque d'abord que le rêve est d'une puissante permanence. Mon exemple m'a démontré que tous les sommeils vibrent du long passage des rêves. Sans doute les images de la nuit ne se présentent pas chaque matin à la mémoire, seulement, même lorsque m'échappe le contenu du rêve, je me souviens d'avoir rêvé. Beaucoup