© 2019 La Licorne Ailée

La prophétie des papes, miroir du monde

14,00 €Prix
  • La prophétie des papes, ou de saint Malachie, est évidemment un document apocryphe. Elle fut exposée et commentée vers 1595 par un certain Arnould de Wyon, sur lequel nous ne savons rien de précis. Or, depuis l’époque de Malachie (mort en 1148) jusqu’à celle d’Arnould de Wyon, personne n’entendit parler de cette fameuse prédiction. [...]

     

    La Prophétie des Papes comprend une série de devises latines, s’étendant depuis le contemporain de saint Malachie, Célestin II, jusqu’au dernier des papes, Petrus Romanus, celui qui doit clore le destin de l’Église catholique.

     

    De antiquitate urbis

    Au sujet de l’ancienneté de la ville

    Certains critiques prétendent qu’Arnould de Wyon avait écrit cette devise pour faire nommer pape le cardinal Simoncelli, né à Orvieto (étymolo-giquement : vieille ville). Mais le cardinal Sfondrate fut élu, qui, lui aussi, était né à Orvieto... Mais d’autres historiens affirment que s’il n’est pas né à Orvieto, il plongea son esprit dans le gouffre fascinant des antiquités romaines. Dans les eux cas la devise s’éclaire d’une lumière magistrale...